Créer son identité visuelle pour un site web

creer une identité visuelle

Lorsque l’on est propriétaire d’une entreprise, on sait qu’il faut être connu dans le marché, asseoir une notoriété à son entreprise afin d’accroître sa clientèle et se développer. On aimerait que le public associe le nom de l’entreprise aux idées que l’on prône. Mais également avec le gage de qualité que l’on assure. Pour cela, il est nécessaire que l’entreprise ait une identité visuelle à laquelle on peut tout de suite l’associer. Cette identité représente la vitrine que l’on présente au public. Et pour autant, elle est d’une importance capitale.

En effet, les gens doivent pouvoir reconnaître l’entreprise ou son logo dès qu’ils l’aperçoivent, car c’est ce qui la distingue de ses concurrentes et la fait gagner en popularité. C’est donc pourquoi il est très important de peaufiner méticuleusement cette identité visuelle. Internet étant si présent et si important aujourd’hui, le site web de l’entreprise doit suivre exactement cette identité visuelle et refléter tout autant ces valeurs. Toutefois, il ne s’agit pas là d’un travail des plus simples. Nous allons donc vous aider, dans cet article, à créer une identité visuelle parfaite pour votre site web.

Rester simple, mais qualitatif

Pour commencer, vous devez garder en tête que votre identité visuelle doit constamment rester cohérente avec les valeurs que prône votre marque. Cela veut dire que vous ne pouvez pas insérer d’éléments disparates au sein de votre site, puisqu’il reflète la marque. Il existe certains paramètres qui sont à prendre en compte. Vous devez notamment miser sur la simplicité de votre site Internet. En effet, plus il sera épuré et simple à manipuler, plus il sera apprécié par ses visiteurs. Les différentes rubriques que vous insérerez doivent être clairement visibles, bien définies et bien séparées entre elles. Il en va de même pour tous les éléments qui constitueront le contenu principal du site. Misez donc sur la simplicité, mais aussi sur la qualité de vos visuels. C’est cela qui fera la différence.

Les caractéristiques à bien prendre en compte

Des visuels clés

Les images sont très importantes, elles vont refléter les valeurs et l’identité intrinsèques à l’entreprise. Vous devez donc faire bien attention dans leur choix, ainsi que dans leur agencement. En effet, elles donneront le ton de vos messages et embelliront votre site. Pour ce faire, vous pouvez choisir des photos, des dessins, des gifs animés ou encore des vidéos. Mais attention, cette imagerie doit toujours être cohérente entre elle et avec le reste du site. Vous pouvez en trouver un très grand nombre sur les banques d’images qui vous permettent parfois d’en sélectionner certaines qui sont gratuites et libres de droits.

Une mise en page adaptée

La mise en page, les marges et les espacements sont tout aussi importants pour l’allure générale de votre site. Ils forment en quelque sorte son ossature, sa colonne vertébrale. En effet, par souci de lisibilité et de clarté, vous devez bien définir où placer les différents éléments tels que le texte, les images ou les éventuelles zones de paiement. De plus, cette partie est bien à prendre en compte si vous voulez mettre en avant une information particulière ou un produit en lui donnant une position stratégique.

Les couleurs de votre entreprise

Les couleurs que vous choisirez auront une grande incidence sur l’image associée à votre entreprise. En effet, vos couleurs transmettront les valeurs et les émotions que vous prônez. Par exemple, le bleu est associé au calme, à la sérénité. Le rouge à la passion, au dynamisme. Le vert à la nature, à l’équilibre. Afin de rester cohérent dans l’ensemble de votre charte graphique, vous devez trouver des associations de couleurs harmonieuses qui donneront confiance en votre entreprise.

Une typographie associée

Ici encore, il s’agit d’un élément à ne pas négliger puisque votre typographie doit être la même sur l’ensemble de vos supports de communication. Elle doit donc être agréable pour les yeux et très simple à lire. Dans le cas contraire, elle pourrait tout simplement faire fuir vos potentiels clients qui n’apprécieront pas cet aspect de votre identité. De plus, la police utilisée peut elle-même caractériser votre entreprise d’une certaine manière, en fonction de sa grosseur, de sa légèreté, etc. Pour autant, il faut tout particulièrement y accorder de l’attention.

Le logo qui vous représente

C’est peut-être l’un des aspects les plus importants de votre identité visuelle. En effet, c’est par le biais du logo que le public peut vous reconnaître immédiatement et identifier les activités de votre entreprise. Plus il sera simple et épuré, plus les gens l’identifieront rapidement. C’est notamment le cas du « F » de Facebook ou de la pomme d’Apple. En outre, il doit être évocateur, intemporel et déclinable en diverses versions. Il doit également correspondre aux couleurs du site. Vous pourrez lui associer une charte d’utilisation, de sorte qu’on l’adapte correctement aux différents supports que vous utiliserez.

Pour conclure…

Vous savez dorénavant que pour une identité visuelle réussie, la simplicité est toujours de mise. Avec des visuels, une coloration, des polices et mise en page adéquate, vous devriez être en mesure de rendre votre site web très attractif. N’oubliez pas qu’ils doivent toujours être cohérents entre eux afin de maintenir cette identité. Avec votre logo designé sur mesure, votre entreprise sera prête à prendre Internet d’assaut.

Sites et astuces pour trouver un nom d’entreprise

trouver le nom de son entreprise

Chaque entrepreneur le sait : la phase de création de son entreprise est une phase clé pendant laquelle il va permettre à son projet de se mettre en place, de grandir. C’est à ce moment-là qu’il doit réfléchir à toute la stratégie qu’il va appliquer pour que son entreprise soit connue, reconnue, populaire et plébiscitée par le public. Il doit donc prendre en compte tous les aspects afin de rendre son projet le plus viable possible. Durant cette phase, l’entrepreneur sait notamment que l’identité qu’il va insuffler à son entreprise est primordiale pour que celle-ci connaisse la notoriété désirée.

Cette identité doit principalement être visuelle, mais elle se forge aussi à travers un nom accrocheur, un nom facile à prononcer et dont tout le monde se rappellera. Pour que l’entreprise soit reconnue, les gens doivent pouvoir tout de suite associer ce nom avec l’activité qu’elle exerce. Cela lui permettra de fidéliser une large clientèle à travers le monde entier. Pourtant, il n’est pas toujours simple de trouver un nom convenable pour une entreprise. Par manque de créativité et de subtilité, on peut vite tomber dans l’oubli. Nous allons donc vous donner quelques astuces ainsi que des sites qui vous permettront de trouver le nom d’entreprise qui vous convient.

Quelques critères à respecter pour avoir un nom accrocheur

Afin de trouver le nom d’entreprise qui conviendra parfaitement à votre concept, vous devez prendre en compte certains paramètres qui vous empêcheront de vous tromper.

Votre nom doit évoquer votre spécialité

À travers votre nom, le public doit pouvoir identifier tout de suite ce que vous faites ou le produit que vous proposez. Par exemple, si vous avez une compagnie qui vend des chaussures, il n’est pas incohérent d’insérer « shoes » dans le nom.

Insérer des termes étrangers

De plus, insérer des termes étrangers, principalement anglophones, tels que « shoes », est souvent bénéfique à votre entreprise, car cela l’internationalise et s’avère accrocheur pour les clients. En effet, même si vous vous cantonnez à une région géographique, il est toujours bon de montrer que vous vous êtes développé et que vous rayonnez dans d’autres pays. En outre, ce nom anglophone sera également susceptible d’attirer des clients venus de l’étranger.

Rester sobre et simple

Ensuite, le nom de votre entreprise ne doit pas être trop long, il doit pouvoir rester dans les mémoires. Prenez par exemple « Amazon » ou « IKEA ». Ils ont fait le choix de la simplicité et tout le monde ou presque connaît le nom de ces entreprises. Le mieux est souvent de choisir un unique mot qui vous définira. Quoi qu’il en soit, vous ne devez pas dépasser les deux mots, sinon cela devient trop compliqué.

Ne pas hésiter à utiliser son propre nom

Il n’est pas exclu que vous utilisiez directement votre propre nom pour le donner à votre entreprise. En effet, s’il n’est pas très long et accrocheur, vous pouvez y aller. Cela a été le cas des constructeurs automobiles « Ferrari » ou « Maserati ». Si vous vous positionnez dans le domaine du textile ou de la mode, cela est encore plus commun.

Éviter d’inclure votre position géographique

En effet, ce n’est pas vraiment une bonne idée d’inclure votre emplacement. Les gens le sauront bien assez tôt. De plus, cela vous enfermera tout de suite dans cet emplacement et il deviendra plus compliqué de vous développer. Au fur et à mesure, si vous devenez assez connu et que vous vous internationalisez, vous pourrez ajouter le nom de la ville dans laquelle se trouve le siège. Mais en attendant, cela est déconseillé.

Quelques sites pour vous aider à trouver votre nom

Autrement, il existe de nombreux sites et applications qui assurent la fonction de générateur de nom d’entreprise. Ils sont très performants et deviennent de plus en plus populaires chez les autoentrepreneurs et les startupers. Voici une sélection de 5 très bons sites.

Générateur.name

C’est la plus récente application et la plus plébiscitée du grand public. Elle vous offre la possibilité d’insérer un mot-clé qui définira votre entreprise et vous n’aurez plus qu’à choisir parmi les propositions qu’elle vous présentera.

Bustaname

Cette application fonctionne sur le même principe de mot-clé. Vous pouvez également définir plusieurs racines pour qu’elle vous trouve des combinaisons intéressantes. Il vous est d’ailleurs possible de mentionner vos extensions préférées.

Motbot

Il s’agit là d’un générateur de pseudo ou de nom de marque qui vous demande simplement de choisir entre les deux. Après avoir lancé la recherche, il vous fournira différentes propositions aléatoirement.

Wordoid

Avec cette application, vous pourrez bénéficier de nombreux noms d’entreprise inventés spécialement pour vous. Vous pouvez choisir une langue et définir vos règles selon votre bon plaisir. Il ne vous suffira donc plus que de cliquer sur « Create Wordoid » et vous aurez votre nom d’entreprise.

Nomatic

À partir d’un seul mot-clé, ce générateur vous proposera de nombreuses possibilités pour votre nom d’entreprise. Il est très pratique et très populaire.

Créer son entreprise depuis 0 : comment faire ?

créer une entreprise en ligne

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes, jeunes et moins jeunes, font le choix de s’affranchir du salariat et se lancent vers l’entrepreneuriat. Ils décident d’être leur propre patron et de monter leur entreprise. Ce cadre leur permet ainsi de développer une idée innovante, ou plusieurs, et de mettre en place une organisation de travail qui leur correspond parfaitement. C’est en montant sa propre entreprise que l’on peut créer de nouvelles valeurs au travail, celles qui nous sont propres. C’est pour cela que toutes ces personnes se lancent dans cette aventure qui peut néanmoins s’avérer risquée.

En effet, le manque de cadre les oblige à tout créer depuis le départ et tout mettre en place eux-mêmes. Pour autant, cela peut parfois être un peu compliqué, ou du moins en effrayer plus d’un. On risque de se perdre dans les démarches, la paperasse, etc., et c’est toute la boîte qui peut ne pas voir le jour. C’est pourquoi il faut être bien conseillé lorsque l’on veut monter une entreprise, il faut connaître les différentes étapes et les choses essentielles à réaliser pour la bonne marche du projet. Dans cet article, nous allons donc vous montrer comment créer votre entreprise depuis zéro, quand vous manquez d’expérience.

Les grandes étapes à respecter

Définir l’orientation de votre entreprise

Tout d’abord, lorsque vous voulez créer une entreprise, vous devez savoir ce que vous voulez et dans quelle direction aller. Vous devez visualiser clairement quel est le produit ou service que vous allez vendre, proposer, mettre en location ou autre, et de quelle manière. Pour ce faire, vous devez imaginer quels sont les besoins de vos futurs clients et en quoi vous allez leur être bénéfique dans la vie. Aussi, demandez-vous ce qui va vous différencier des autres entreprises concurrentes et ce qui va vous hisser au rang d’entreprise leader. Lorsque vous avez déterminé cela, vous pouvez facilement communiquer sur cet aspect de votre entreprise et en faire un de vos principes phares.

Ensuite, recherchez votre marché. Observez-le sur le web, par exemple, observez les habitudes des consommateurs, mais observez aussi et surtout la concurrence. Vous devez savoir, par exemple, s’il existe une niche pour vous, quelles sont les attentes des consommateurs et ce qu’ils ont déjà connu qu’ils ne veulent plus. En gros, vous devez connaître votre marché sur le bout des doigts et faire de cette connaissance un atout pour votre entreprise. En effet, chaque marché connaît ses règles, ses spécificités et ses codes. En avoir une connaissance pointue vous aidera grandement, notamment dans le futur.

Mettre en place un plan financier

L’étape suivante est de monter un business plan afin de consolider les bases de votre affaire et d’orienter sa viabilité. Ici, vous devez réunir un ensemble d’informations pertinentes pour constituer un dossier suffisamment engageant. Par le biais de ce dossier, vous devez convaincre de potentiels partenaires de s’investir à vos côtés dans le projet. Il peut s’agir d’argent, de compétences ou de moyens humains. Plus votre business plan sera détaillé et proche de la réalité, plus vite il vous sera facile de rendre le projet concret et de le mettre à flot. Après avoir financé votre entreprise, vous pourrez passer à la phase de création et de promotion.

Créer une identité visuelle

Il est donc temps de créer toute votre identité visuelle et de vous rendre visible sur Internet, sur les réseaux sociaux et sur les canaux classiques de diffusion. Ici, vous pouvez donc créer un site Internet qui sera facilement mémorisable par les consommateurs et qui rappellera votre nom. Il faut que le contenu de votre site soit facilement partageable et que l’on puisse vous contacter de manière simple et rapide. De nombreuses fonctionnalités, proposées par la plupart des fournisseurs d’hébergement sur le web, s’offrent à vous. Créez un logo, une charte graphique cohérente et des visuels qui vous serviront pour la communication. Vous les diffuserez sur tous les canaux afin de vous faire connaître et de gagner en notoriété.

Trouver des clients

Votre entreprise sur pieds, vous devez à présent la faire marcher en vendant effectivement vos services ou vos produits. Vous devez donc trouver des clients, divers canaux sur lesquels vous pouvez proposer vos services. Intégrez des réseaux dans lesquels vous obtiendrez des contrats. Internet est une plateforme qui vous aidera sans aucun doute pour aller dans ce sens. Toutefois, vous ne pouvez pas seulement vous reposer sur le web. Vous devez rencontrer de vrais partenaires, chercher des contrats et prendre des rendez-vous pour présenter vos services. Vous devez par exemple créer des listes de mail, contenant non seulement les potentielles personnes qui peuvent recourir à vos services ou acheter vos produits (les visiteurs de votre site web par exemple), mais aussi de potentielles entreprises partenaires qui pourraient vous signer des contrats. Cela fait, votre entreprise avancera toute seule et vous pourrez enfin la consolider et la développer.

Quelques points importants pour vous aider à créer votre entreprise

En outre, la partie administrative est très importante lorsque vous démarrez une entreprise. Vous devez réaliser toutes les démarches nécessaires pour immatriculer votre entreprise et la rendre juridiquement opérationnelle. Selon le statut juridique pour lequel vous opterez, vous vous tournerez ou non vers les professionnels qui pourront vous aider dans toutes ces démarches : notaires, avocats, conseillers en création d’entreprise, etc. En effet, vous êtes obligé de prendre en compte dès le départ la partie légale de votre affaire afin d’être en règle et serein pour le long terme.

Enfin, il est possible que soyez confronté à une période pendant laquelle l’activité est légèrement faible. À ce moment-là, vous aurez donc besoin de bons moyens pour développer votre business de sorte que vous puissiez survivre à cette étape et vous pérenniser. En effet, vous devrez développer vos ventes en ligne, internationaliser votre activité, diversifier votre gamme de produits ou de services, augmenter votre volume de production ou, au contraire, vous focaliser vers un marché de niche. Cela devrait vous permettre de vous diversifier et de toucher une plus grande clientèle, ce qui est essentiel à la bonne marche d’une entreprise.

Guide ultime pour être productif au travail

être plus productif au travail

Dans toutes les sphères du travail, on entend souvent dire qu’il faut constamment être plus productif. Cette injonction s’est peu à peu muée en commandement majeur du monde du travail. C’est un impératif qu’il faut respecter si l’on veut suivre la cadence effrénée du marché et se démarquer dans une situation de concurrence extrême.

Même dans les petites entreprises, le rythme soutenu n’admet plus que cela : il faut être productif. En d’autres termes, il faut réaliser le plus de tâches correctement dans un temps qui se rétrécit de plus en plus. La productivité mesure les résultats des travailleurs et les érige au rang de valeur qui sert à mesurer la qualité de ceux-ci.

En effet, dans un monde où la flexibilité du travail est devenue si présente, c’est le fait d’accomplir un grand nombre de tâches dans un temps imparti qui déterminera notre capacité à demeurer ou non dans l’entreprise. Ce constat est donc susceptible de déstabiliser de nombreux travailleurs, surtout les jeunes qui entrent dans la vie active. Les études qu’ils ont réalisées ne les ont pas forcément préparés à un tel paradigme. De plus en plus, ils ont besoin de pistes pour s’insérer dans une entreprise qui demande une productivité toujours accrue. Ainsi, nous allons vous présenter un guide complet de conseils et d’astuces qui vous permettront de devenir plus productif dans votre travail.

Les trois clés de la productivité

La concentration

Pour commencer, il faut savoir que la concentration est l’une des qualités principales à développer lorsque l’on veut être productif dans son travail. En effet, plus vous resterez concentré, plus longtemps vous pourrez réaliser les tâches demandées.

Vous devez rester focalisé sur votre objectif immédiat et tout mettre en œuvre pour y arriver le plus rapidement possible. La difficulté est d’éviter les distractions, qu’elles viennent de votre propre esprit, de ce que vous trouverez sur le web ou même de votre environnement de travail.

Il est vrai qu’avec le développement d’Internet et des contenus disponibles, il existe de trop nombreux moyens de se distraire depuis son ordinateur. De même, pour peu que l’un de vos collègues vous appelle pour poser une question ou encore vous donner une tâche supplémentaire à réaliser, votre concentration peut très vite vous quitter. L’exercice sera donc de savoir la récupérer lorsque vous reviendrez à la tâche. Pour ce faire, faites travailler votre esprit en vous focalisant uniquement sur la tâche à réaliser et les moyens nécessaires pour y arriver.

L’énergie

Ensuite, la manière dont vous dépensez votre énergie au travail déterminera votre capacité à réaliser de nombreuses tâches. Vous devez la gérer intelligemment, de manière équilibrée, afin qu’elle soit toujours au même niveau pour chaque tâche. En effet, si vous ne savez pas bien gérer votre énergie, vous ne pourrez pas accomplir tout ce que vous avez l’intention de faire. Par exemple, si vous avez trois tâches à réaliser et que vous vous donnez à fond pour la première, qui est plus compliquée, vous pourrez effectivement la remplir. Mais vous serez peut-être trop fatigué pour accomplir les deux suivantes, ou en tout cas, vous l’accomplirez moins bien.

Ainsi, il est préférable de commencer la première tâche de manière simple, mais déterminée, tout en gardant en tête que vous en aurez deux autres à réaliser. En étant concentré, vous pourrez garder votre énergie de manière adéquate. Il apparaît dorénavant plus important de réaliser un grand nombre de tâches que d’en réaliser un petit nombre, mais à la perfection. Il s’agit donc ici de trouver un équilibre entre ce que vous pouvez faire et ce que vous avez à faire. Ne vous pressez pas, ne vous surmenez pas. On dit bien qu’en ménageant votre monture, vous irez beaucoup plus loin.

Le temps

Le dernier point important qui vous permettra d’avoir une grande productivité, c’est bien entendu la gestion de votre temps. La gestion de la concentration et de l’énergie sont indissociables de celle du temps, puisque chaque tâche ne nécessite pas le même temps de réalisation. Pas plus que la même énergie ou la même concentration. En effet, répondre à des mails à la chaîne ou préparer toute une campagne de communication ne requiert pas le même temps de concentration.

Vous savez qu’entre deux mails, vous pouvez vous prendre une ou deux minutes de pause le temps de reposer votre esprit. Mais cela n’est pas possible pour la campagne de communication, car vous aurez besoin de travailler pendant de longues heures d’affilée. Marquer des pauses ne ferait que vous retarder et cela pourrait même vous faire perdre votre concentration. Vous devez contrôler votre temps afin de maîtriser la réalisation de chacune de vos tâches. C’est ainsi que vous pourrez pleinement être productif.

Quelques conseils supplémentaires pour accroître votre productivité

Afin d’être plus productif, il existe certaines petites astuces qui vous aideront dans ce sens. Par exemple, vous pouvez penser à utiliser la « règle des trois » au quotidien. Il s’agit de vous focaliser sur trois objectifs principaux que vous avez à accomplir dans la journée. Vous vous organisez donc pour remplir toutes les tâches qui y sont reliées. Fixez-vous de nombreux petits objectifs immédiats afin d’accomplir ces trois objectifs différés. Vous pouvez également appliquer cette règle à la semaine, au mois ou même à l’année. Garder en tête ces trois victoires devrait ainsi vous permettre de toujours rester concentré.

En outre, vous pouvez appliquer certaines stratégies dans votre organisation qui vous permettront d’équilibrer l’attention, l’énergie et le temps. Par exemple, vous pouvez grouper des tâches similaires à réaliser dans un temps imparti. En effet, vous irez plus vite si vous avez la même tâche à effectuer plusieurs fois d’affilée. Cela vous évitera également les distractions intempestives puisqu’il s’agira d’imposer un temps relativement court. Ainsi, prendre 1 heure pour répondre à tous vos mails d’un coup sera plus productif que répondre séparément à chaque mail qui viendra vous déranger pendant la réalisation d’une tâche importante.

Enfin, sachez qu’il existe de nombreux outils informatiques sur le marché, applications et logiciels, qui peuvent vous aider à vous organiser au mieux afin de devenir plus productif. Bien qu’il soit conseillé de déconnecter son téléphone lorsque l’on réalise une session intense de travail, vous pouvez user des applications qui vous aident à mieux gérer votre temps. Par exemple, Rescue Time vous offre une meilleure connaissance de votre gestion de l’attention. On retrouve aussi l’application Post-it qui regroupe toutes vos tâches afin que vous ne perdiez jamais de vue les objectifs qui vous sont assignés.

Pour conclure…

Nous avons donc vu que la gestion du temps, de la concentration et de l’énergie alloués à l’effort sont déterminants dans la réalisation efficace de nos tâches au travail. Plus vous saurez les maîtriser et plus vous rechercherez l’efficience, plus votre travail sera productif. Avec tous ces conseils, vous avez désormais toutes les cartes en main pour devenir le travailleur que l’on vous demande d’être.

Comment rester heureux et productif en faisant du télétravail ?

productif en télétravail

Avec la pandémie de COVID-19 qui a frappé le monde entier et mis à l’arrêt de nombreux pans de l’économie, la nécessité de pratiquer le télétravail s’est fait sentir. Cette forme considérée atypique pour certains a regagné en popularité et s’est imposée comme nécessaire durant cette crise. Et pour cause, travailler depuis chez soi est l’un des seuls moyens pour continuer à faire tourner son entreprise sans risque. Pourtant, il est difficile pour de nombreuses personnes d’effectuer un revirement si soudain dans leurs habitudes et d’abandonner leur environnement de travail.

En effet, la plupart des personnes actives ont toujours été habituées à travailler dans un cadre prédéfini, sous l’autorité de personnes qui les supervisent, et entourées de leurs collègues. Cette manière de fonctionner a toujours été admise comme la seule qui soit efficiente. Changer toutes ces pratiques peut être perturbant pour de nombreux employés. Ils peuvent ne pas s’y retrouver avec les vidéoconférences ou la solitude lorsqu’ils effectuent leurs tâches. Il est donc bon qu’ils sachent comment faire face à cette situation de la meilleure manière. Ainsi, nous allons montrer dans cet article comment rester heureux et productif en faisant du télétravail.

Éviter toute forme de distraction

Lorsque l’on doit commencer à effectuer des visioconférences avec ses managers ou que l’on ne peut pas directement poser une question pour avoir un conseil, cela peut être très frustrant. Il faut donc vite apprendre à être autonome et à rester le plus productif possible. Pour ce faire, il est souvent essentiel de rester concentré et bien focalisé sur ses objectifs afin d’être sûr de les remplir dans les temps. En effet, l’un des principaux ennemis de celui qui réalise du télétravail est la distraction. On se retrouve livré à nous-mêmes, dans notre maison dans laquelle on peut se détendre et se reposer à notre guise. Nous avons la possibilité d’aller surfer sur Internet à n’importe quel moment et les réseaux sociaux sont à portée de clic. Sans oublier les enfants ou les autres membres de la famille qui peuvent constamment nous déranger.

Travailler dans un espace dédié au travail

Pour autant, il est primordial de trouver un endroit dans la maison pour se créer un espace de travail complètement dédié à cette activité. En dédiant un lieu de la maison uniquement au travail, vous créez une frontière mentale pour vous stimuler et renforcer votre besoin de rendre le temps productif. Votre motivation n’en sera que décuplée. Dans cet espace, vous pouvez installer votre ordinateur portable et vous interdire d’aller sur les réseaux sociaux, YouTube et autres distractions dont regorge Internet. L’avantage est que vous pouvez personnaliser cet espace comme bon vous semble afin qu’il soit le plus favorable à votre bien-être. Par exemple, vous pouvez allumer des bougies parfumées, mettre de la musique d’ambiance ou régler la température selon votre bon plaisir. De plus, vous pouvez vous servir un chocolat chaud et manger un croissant à n’importe quel moment, ce qui est bien plus pratique qu’au bureau.

Bien organiser son temps durant la journée

Une fois votre espace de travail créé sur mesure et adapté à vos besoins et à votre personnalité, vous pouvez vous créer une structure de journée optimale. Cela veut dire que vous devez bien séparer votre vie privée et votre travail. Pour ce faire, vous devez mettre en place un planning avec des moments pendant lesquels vous allez réaliser telle ou telle autre activité, puis des moments pendant lesquels vous allez souffler. En effet, il est primordial que vous ne laissiez pas le travail vous submerger pendant la journée. Vous devez agencer des moments que vous allez travailler, passer du temps avec votre famille et des moments pendant lesquels vous allez vous reposer. De même, s’il est l’heure de prendre le souper, ne cherchez pas à tout prix à finir votre tâche. Accordez-vous ce temps-là pour manger.

En outre, il est bon pour vous de faire de l’exercice entre deux activités complexes ou fatigantes. Puisque vous passez un assez long moment assis devant votre ordinateur, votre position n’est pas très confortable et vous avez besoin de vous étirer. Prévoyez donc 15 minutes pour faire vos exercices quotidiens. Vous pouvez tout aussi bien planifier une bonne séance de yoga qui vous revitalisera et vous redonnera la motivation requise pour continuer le travail. Il est aussi possible de faire de la méditation. Vous n’en serez que plus concentré lorsque vous reprendrez. Avec une telle organisation, vous serez en bonne forme pour rendre vos travaux à temps et votre humeur demeurera au beau fixe.

Les bons outils pour les bonnes performances

Enfin, un autre moyen efficace pour être productif à la maison est de s’organiser avec de bons outils informatiques. En effet, il existe de nombreuses applications qui vous permettent de vous coordonner avec vos collègues ou de gérer votre planning. Par exemple, Zoom permet d’effectuer des réunions en vidéoconférences, Slack permet les discussions rapides pour poser toutes les questions que vous pouvez avoir. Une application comme Trello vous permet de vérifier où en est chacun de vos collègues dans la réalisation de ses tâches. L’application Post-it, quant à elle, capture vos sessions de brainstorming et facilite la collaboration professionnelle. De plus, elle regroupe vos objectifs afin que vous sachiez toujours où aller. Flock offre la possibilité d’avoir des conversations avec ses collaborateurs tout en effectuant un partage d’écran. Elle dispose aussi d’un système de marque-pages.

Pour conclure…

Il n’est donc pas si compliqué d’effectuer du télétravail puisque de nombreuses méthodes sont à votre disposition pour le pratiquer au mieux. Avec une bonne organisation et une disciple envers vous-même, vous serez hautement productif dans toutes vos tâches. De nombreux logiciels et applications existent pour vous aider à les réaliser efficacement. En outre, si vous prenez le temps de vous faire plaisir entre deux activités, vous n’en serez que plus satisfait et toute votre activité gagnera en qualité.

Les douze astuces pour améliorer sa qualité de vie au travail

comment améliorer sa qualité de vie au travail

La qualité de vie au travail, aussi appelée QVT, est un sujet qui fait toujours autant l’actualité dans les médias. En effet, que ce soit pour faire part du mal-être des salariés dans leur emploi, des réformes en faveur de leurs conditions ou encore pour montrer comment certains grands groupes prennent soin d’eux de façon étonnante. La QVT renvoie directement au concept du bien-être en général et elle est devenue un aspect important pour les employés qui, désormais, ne souhaitent plus subir des effets néfastes sur leur santé ou sur leur vie privée à cause de leur métier. Bien que les entreprises mènent des actions en ce sens, le salarié aussi peut et doit agir afin d’améliorer ses conditions de travail.

Avoir une bonne qualité de vie au travail : pourquoi est-ce primordial?

Patrons, pouvoirs publics et grandes instances internationales comme l’Organisation Mondiale de la Santé ont bien compris l’importance du bien-être au travail d’où de nombreux efforts à ce sujet. Les conditions de travail sont aussi devenues des critères de choix lors des recherches d’emploi. Effectivement, les gens ne sont plus prêts à souffrir au quotidien de fatigue, de mal de dos, de stress, de dépression ou encore de burn-out sans rien dire. Côté entreprise, certains grands groupes ont été pionniers en la matière en offrant des conditions d’emploi qui font rêver, comme une salle de sport à disposition, la possibilité de travailler assis sur un fauteuil confortable ou encore des bureaux en pleine nature. Les gestionnaires des ressources humaines ont conscience que lutter contre les risques liés au travail est une belle stratégie pour diminuer le turnover, l’absentéisme et accroître les performances des employés.

Cependant, il est important de comprendre que, vous aussi, vous devez agir pour vous assurer une meilleure qualité de vie au travail. De cette manière, cela revient à prendre soin de vous afin de lutter contre les maladies physiques et mentales liées au mauvais stress et à un environnement professionnel néfaste. Par conséquent, de meilleures conditions dans l’exercice de votre métier vous permettent de retrouver votre énergie, votre créativité et d’accroître vos performances. Ainsi, vous pouvez espérer embrasser des perspectives d’évolution afin de vous épanouir professionnellement.

Les douze conseils à suivre pour améliorer votre qualité de vie au travail

Le bien-être est subjectif et dépend de divers paramètres tels que la santé, la réussite, les relations sociales, le plaisir ou la satisfaction sur lesquels il convient d’agir pour trouver un équilibre.

Vous pouvez ainsi efficacement rendre meilleures vos conditions de travail en usant d’astuces simples à mettre place au quotidien, pour plus de conseils pour être en santé au boulot, RDV sur pipsa.org.

1/ Créez votre propre espace de travail

Tout en respectant les règles de votre entreprise, personnalisez votre espace afin de vous sentir plus à l’aise et de travailler sereinement.

2/ Organisez votre façon de travailler

Faites en sorte que tout soit en ordre et organisez vos tâches avec une priorité pour celles que vous aimez le plus pour ensuite avoir la force de vous attaquer aux autres qui sont moins attrayantes.

3/ Investissez-vous dans votre travail

C’est indispensable pour vous sentir utile et trouver un sens à votre vie professionnelle. Vous pouvez par exemple vous fixer des objectifs, être force de propositions et ensuite valoriser votre contribution auprès de votre hiérarchie. En effet, parfois, face au manque de reconnaissance, il ne faut pas hésiter à parler ouvertement de ses performances.

4/ Soyez positif

Jouez sur les pensées positives et sur l’autopersuasion afin d’avoir une bonne humeur et de la répandre au sein de l’entreprise. Vous pouvez aussi noter sur un cahier les éléments positifs d’une journée afin de ne pas voir que le mauvais.

5/ Comportez-vous calmement au quotidien

Certaines personnes sont très investies, parfois même trop. De ce fait, une simple remarque de la hiérarchie ou d’un client peut alors affecter et causer un trouble qui persiste même en dehors des heures de travail.

6/ Apprenez à gérer votre stress

Bien que stimulant pour certains salariés, il convient pourtant de ne pas le subir afin d’éviter de réagir sur le vif en cas de contrariété.

7/ Faites une vraie pause

Oui, lors de votre temps de pause, prenez l’air, libérerez votre esprit et ne parlez pas du travail, même si ce n’est pas évident.

8/ Entretenez de bonnes relations avec vos collègues

Intéressez-vous à eux, cherchez à les connaître et à savoir ce qu’ils font dans l’entreprise. Pour ce faire, vous pouvez par exemple leur proposer de manger ensemble à midi ou de boire un café. Certains collègues peuvent même devenir de bons amis avec le temps.

9/ Communiquez

Que ce soit avec votre hiérarchie ou avec vos collègues, n’hésitez pas à communiquer, même s’il s’agit d’un simple problème de climatisation gênant ou alors d’une incompréhension. En effet, les non-dits peuvent engendrer de plus gros problèmes par la suite.

10/ Profitez des avantages proposés par votre entreprise

Il faut effectivement utiliser les moyens mis à votre disposition, comme par exemple un accès à un espace extérieur ou des séminaires pour la gestion du stress.

11/ Pratiquez une activité sportive

Pour ceux d’entre vous qui n’arrivent pas à décrocher, le sport est un excellent moyen de se défouler et peut être associé à de la méditation.

12/ Ne mélangez pas vie privée et vie professionnelle

Le travail ne doit pas intervenir dans votre vie privée. Une fois votre journée terminée, prenez une douche et changez-vous. Ainsi, vous donnez l’information à votre cerveau que le travail est fini.

Quels sont les outils essentiels pour analyser la concurrence ?

outil analyse

Une situation de concurrence économique est souhaitable pour offrir aux consommateurs de meilleurs services. Néanmoins, dans le cas d’un marché ouvert, les entreprises ont facilement accès à un certain nombre d’informations. Ainsi, pour espionner légalement ses concurrents, il existe de nombreux outils. Dans cet article, on vous indique les principaux outils web pour veiller et surveiller la concurrence sur le plan du référencement, du trafic et des réseaux sociaux.

Quels outils pour analyser le référencement ?

Le référencement naturel ou « référencement SEO » constitue un axe de la politique de communication des entreprises pour que leurs activités soient connues du grand public. Pour analyser le référencement des concurrents, vous pouvez utiliser des outils tels que :

Word Count tools pour faire les comptes

Le référencement consiste principalement à créer du contenu pour Google. En effet, plus un site contient de mots et de pages, mieux il sera référencé. Une bonne stratégie de référencement serait donc d’avoir plus de mots et de pages que ses concurrents pour s’assurer toujours de passer devant eux.
Ainsi, Wordcount tools vous aide à faire les comptes. Avec ce type d’outil, vous serez en mesure de connaitre le nombre précis de mots sur les pages web de vos concurrents afin de proposer aux internautes plus de contenus.

SEO Quake pour auditer un site web

Google considère que la balise title et la méta-description d’une page web sont très importantes pour le référencement. Il est donc capital que les mots soient bien choisis. Vos concurrents s’efforceront d’employer les meilleures terminologies pour être bien positionnés dans les résultats de recherche.
Grâce à cet outil, vous pourrez identifier les méta-descriptions et balises titles utilisées par la concurrence. L’avantage est qu’il est alors possible de se servir de leurs mots-clés tout en s’assurant bien de proposer une description originale de votre page web.

Yooda Insight pour améliorer votre référencement

Si cet outil web permet de booster votre référencement SEO, il participe aussi à assurer une veille concurrentielle SEO. En l’utilisant, vous êtes assuré d’avoir un certain nombre d’informations sur les activités de vos concurrents.
Grâce à cette base de données, vous pouvez évaluer la visibilité et le trafic SEO de 15 millions de sites, analyser les meilleures expressions de recherche, découvrir les meilleurs contenus, remonter l’historique de visibilité de vos concurrents sur 4 ans et confronter le champ sémantique de deux sites.

Les meilleurs pour outils pour analyser le trafic de vos concurrents

Avec l’outil Yooda Insight, il est déjà possible d’analyser le trafic organique de vos concurrents. Et s’il était possible d’analyser leur trafic global pour une vue encore plus large de leurs activités sur le web. Avec des outils comme SEMrush et Similar web, c’est possible.

SEMrush pour économiser du temps

Grâce à cet outil, vous allez pouvoir économiser des douzaines d’heures consacrées au SEO. Vous pouvez avoir à disposition des statistiques incontournables sur les sources de trafic de vos concurrents ainsi que sur les différentes stratégies pour engager leurs audiences.
Toutes ces informations sont en réalité très précieuses pour évaluer non seulement la taille de l’audience de vos rivaux, mais également pour comparer leurs sites en estimant leurs parts de marché respectives. Ainsi l’évaluation de SEMrush est basée sur le nombre total estimé de visites.

Similar web pour un benchmark des données de la concurrence

Les solutions proposées par cet outil de web concurrence sont susceptibles d’aider de jeunes startups à prendre de meilleures décisions en se basant sur les statistiques de la concurrence. Ainsi, des fonctionnalités précieuses sont mises à la disposition des entreprises afin de les tenir informées du trafic mensuel approximatif de leurs rivaux.

Concrètement, il est possible de révéler la stratégie digitale et les données des concurrents, de se benchmarker par rapport à la concurrence et au reste de votre secteur d’activité, mais aussi d’identifier les nouvelles tendances et les nouveaux acteurs du marché.

Comment analyser les réseaux sociaux des concurrents ?

L’affiliation d’une entreprise à des réseaux sociaux permet de fédérer ses différentes activités autour d’une communauté. Les outils d’espionnage web les plus réputés sont Fanpage karma et KeyHole.

Fanpage Karma pour espionner sur Facebook

Avec cet outil, vous pouvez espionner les pages Facebook de vos concurrents. Les fonctionnalités dont vous bénéficiez vous permettent d’analyser :

  • Le nombre de fans
  • Les taux d’engagement
  • La portée quotidienne ou mensuelle de leurs publications
  • Le nombre de publications par jour
  • Les posts ayant suscité le plus d’engagements de leurs communautés
  • Les fans actifs communs
  • Etc.

KeyHole pour espionner sur Twitter et Instagram

Très similaire à Fanpage Karma, KeyHole vous permet de faire de l’espionnage web sur les réseaux sociaux comme Twitter et Instagram. Les différentes statistiques collectées sur les pages de vos concurrents vous permettent ainsi d’orienter votre stratégie web pour booster votre communauté.